Affaire Kheira Hamraoui, Aminata Diallo fait face à de nouvelles accusations !

Le dossier d’agressions sur la joueuse du Paris-Saint Germain Kheira Hamraoui n’a pas encore livré son verdict. D’après les informations relayées par et Le Parisien, la joueuse milieu de terrain du PSG accuse sa coéquipière Aminata Diallo de l’avoir menacé.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Kheira Hamraoui (@kheirahamraoui)

Une altercation le 25 novembre 2021

L’affaire Kheira Hamraoui continue toujours de livrer les épisodes. Le dernier en date remonte au lundi 29 novembre. Selon plusieurs médias, l’internationale française porte de nouvelles accusations contre sa partenaire en club Aminata Diallo. D’après M6, pendant son audition le lundi dernier par la police judiciaire de Versailles en début de semaine, Kheira Hamraoui déclare avoir reçu des menaces venant de sa coéquipière.

Les faits remontent au 25 novembre dernier. Étant écartées du groupe par le staff du club parisien, les deux joueuses sont appelées à s’entrainer individuellement. Ainsi, selon le récit du numéro 14 du PSG, Aminata Diallo aurait menacé son garde du corps au centre d’entraînement de Bougiva. Elle estime que ces menaces la visent directement.

Joint par M6, l’avocat de K. Hamraoui, Saïd Harir confirme ainsi l’accusation de sa cliente. Par contre, dans un communiqué, l’avocat d’Aminata Diallo nie les nouvelles allégations qu’il qualifie de mensongères et infamantes. « Aminata Diallo est, à ce jour, totalement mise hors de cause dans ce dossier. La piste farfelue d’une rivalité sportive a été écartée par les policiers de la police judiciaire à la suite d’une garde à vue infondée. », répond Mourad Battikh.

Retour sur les faits

Pour connaitre le début de ce dossier, il faut remonter au 4 novembre. Alors que les deux joueuses étaient dans un même véhicule, Kheira Hamraoui se fait agresser par des hommes cagoulés qui l’ont frappé au genou avec une barre de fer. Aminata Diallo était au volant au moment des faits. La scène se déroulait dans les Yvelines, non loin du domicile de la sociétaire du Paris-SG.

Dans une ouverte, la police judiciaire avait en premier lieu entretenu la piste de la rivalité étant donné que les deux joueurs dans le même club, en équipe de France et évoluent au même poste. Cette piste avait conduit au placement en garde en vue d’Aminata Diallo du 10 au 11 novembre dernier.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Aminata_Diallo (@aminata_diallo_ad)

Le nom d’Eric Abidal cité dans le dossier

Après une première menée, la piste de rivalité a été écartée. Ce qui entraine la suspension de la garde à vue d’Aminata Diallo. Actuellement, la police se met sur une autre piste. Celle d’une querelle amoureuse. Lors de sa dernière audition, Kheira Hamraoui a été interrogée sur sa vie personnelle. La police découvre que la puce du téléphone de la joueuse est au nom de l’ancien international français Eric Abidal. Ce qui confirme ainsi les soupçons qui font état d’une liaison entre les deux individus.

En effet, depuis quelques mois, plusieurs sources révèlent qu’ils entretiennent une aventure. Cette relation serait née au moment où Kheira Hamraoui évoluait au FC Barcelone et Eric Abidal était le directeur sportif du club. Après avoir obtenu l’aveu de son compagnon, la femme de l’ex-défenseur catalan affirme avoir demandé le divorce. Cependant, la police souhaite l’écouter dans cette affaire d’agression.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / People / Affaire Kheira Hamraoui, Aminata Diallo fait face à de nouvelles accusations !