Amazone Prime Vidéo prépare une série sur Amancio Ortega, le milliardaire derrière la création de Zara

La plateforme entend devenir une incontournable en concurrençant Netflix ou Disney+ grâce à la création de séries originales.

Pendant des années, la plateforme américaine a régné seul en maître sur le monde de la à la demande. Consciente que les citoyens étaient prêts à payer chaque mois pour avoir libre accès à des centaines d’oeuvres cinématographiques et télévisuelles, la plateforme s’est développée, se permettant même le luxe en plus de louer des oeuvres d’en produire certaines. Désormais, Netflix est présente lors des remises de prix avec des séries prestigieuses reconnues par la critique. De House of Cards à Orange is the new black en passant par The Haunting of Hill House ou 13 Reasons Why, nombreuses sont les séries à avoir été acclamées. Mais l’heure de la domination totale est terminée pour Netflix, avec notamment le lancement de Disney+ et Amazone Prime. 

Une nouvelle concurrence qui fragilise Netflix

Avec la mise en place de Disney +, Netflix a perdu un certain nombre d’oeuvres de son catalogue. Le géant américain loue en effet des films qui ne restent pas indéfiniment présents sur la plateforme. C’est par exemple pour cette raison que la saga Harry Potter étaient disponible uniquement durant un temps donné. Netflix louait à Disney un certain nombres de classiques (dessins animés et films) mais la location s’est logiquement arrêtée lorsque Disney a décidé de créer sa propre plateforme. Une plateforme qui a vu son nombre d’abonnés exploser avec notamment la mise en ligne de Mulan, une nouvelle adaptation qui nous avait offert en 1998 un dessin animé culte. 

Et Disney n’a pas été la seule entreprise à se faire une place dans le secteur. Amazone a également flairer le bon filon en lançant Amazone Prime Vidéo. Et comme pour Netflix, la plateforme propose des oeuvres qui sont déjà sortis au cinéma, mais également des productions d’Amazone, qui ne sortent que sur .

Une nouvelle évènement en préparation

Si plusieurs séries et films existent déjà sur la plateforme, l’offre de contenu original est encore relativement restreinte. Mais Amazone Prime Vidéo compte bien s’étendre et faire parler. Ce fut notamment le cas avec la série The Boys, acclamée par la presse et plébiscitée par le public. Une série de super-héros pas comme les autres, réservés à un public averti, qui a passionné les téléspectateurs et qui est revenu récemment pour une saison 2. 

Et ce n’est pas tout. Amazone Prime Vidéo proposera prochainement une série documentaires centrée sur la vie d’Amancio Ortega. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais vous connaissez la marque qu’il a créé : Zara. Et sa vie est visiblement suffisamment passionnante pour être racontée dans 8 chapitres qui débuteront en Galice, là où le jeune entrepreneur vivait, et se conclura sur sa position forte d’un des hommes les plus riches au monde. Des témoignages de ses proches seront ajoutés à la série pour ponctuer les évènements qu’elle racontera.

Une vie riche en polémiques

Cette nouvelle a provoqué quelques polémiques puisque cet homme d’affaire est mêlé à plusieurs controverses. En 2017, une étrange polémique avait vu le jour suite à un très généreux don d’Amancio Ortega. Le milliardaire espagnol avait offert des équipements de pointe à des hôpitaux (à hauteur de 320 millions d’euros) pour mieux lutter contre le cancer. Mais des associations ont trouvé ce don déplacé. L’optimisation fiscale du milliardaire a été pointée du doigt. Selon la FADSP (la fédération des associations de la santé publique espagnole) a expliqué dans un communiqué qu’Ortega devrait « démontrer non pas sa philanthropie mais son souhait de contribuer aux finances publiques de manière proportionnelle à ses bénéfices ». Il s’agit d’un « moyen d’éviter de payer des impôts », a accusé Luisa Lores, porte-parole de FADSP.

Cette polémique sera-t-il visible dans cette série documentaire ? Comment sera présenté le milliardaire espagnol ? Il nous faudra attendre quelques mois pour en avoir le coeur net. Mais une chose est sûre, Amazone Prime Vidéo compte bien laisser son empreinte dans le petit monde de plus en plus grand (surtout en cette période de coronavirus) de la vidéo à la demande. La concurrence est rude, et les programmes originaux permettent de sortir du lot. On leur souhaite donc d’y parvenir.

 

 


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.