Le confinement le plus rapide de la planète, c’est Auckland qui a décidé de l’appliquer

Certains confinements ont été très longs, mais celui d’Auckland devrait s’inscrire dans les annales, car il a été le plus bref.

Auckland
Source : capture Pixabay

En France, nous avons eu le droit à deux confinements avec des restrictions différentes à chaque fois. Le premier restera toutefois le plus traumatisant pour l’ensemble de la planète qui avait été invité à rester à la maison à cause de l’épidémie. Stress, anxiété, solitude, ce sont des mots qui ont rythmé notre pendant de longues semaines. La Première ministre néo-zélandaise a toutefois été contrainte de confiner Auckland, mais il a été très rapide puisqu’il a duré seulement trois jours.

Deux millions d’habitants ont été concernés

Généralement, lorsque le confinement est envisagé par le , il dure plusieurs semaines notamment en France. Par contre, en Nouvelle-Zélande, la politique semble être un peu plus différente et surtout réactive. Un foyer de contamination a été découvert à Auckland, la Première ministre n’a donc pas attendu pour déployer cette restriction qui ne sera toutefois pas très longue.

  • Dès ce lundi, les 2 millions d’habitants sont donc invités à rester chez eux puisque les écoles et les commerces sont fermés.
  • Les entreprises décrites comme essentielles ont le droit de fonctionner, les autres sont contraintes de fermer leurs portes.
  • De plus, le foyer ne concerne qu’une seule famille de trois membres et certaines personnes pourraient penser que c’est inutile.
  • Toutefois, la Nouvelle-Zélande est sans doute le pays qui gère le mieux la crise liée au coronavirus.

Les autorités compétentes n’hésitent pas à prendre des décisions dans les plus brefs délais pour éviter la propagation du virus. Par conséquent, le pays a déjà été salué à maintes reprises pour cette gestion incroyable de la pandémie. Par conséquent, lorsque le foyer a été identifié, la Première ministre a immédiatement décrété un confinement de trois jours pour Auckland afin d’éviter la circulation de la à l’heure où les variants prennent de l’ampleur dans le monde entier.

Toutefois, ce n’est pas la Nouvelle-Zélande, qui est confinée, mais uniquement cette ville et ce sont plusieurs millions d’habitants qui sont invités à respecter ce confinement dès ce lundi. La commune est aussi éloignée des autres, car la circulation est limitée que ce soit pour les entrées et les sorties. Si cette mesure fait sourire, elle a le mérite d’être très réactive et peut-être efficace. Au lieu d’attendre que la situation dégénère, la Première ministre fait le choix de proposer un confinement ponctuel qui gèle la ville pendant trois jours, mais évite aussi la propagation du virus.

La Nouvelle-Zélande est la championne de la gestion

En parallèle du confinement de trois jours, d’autres mesures sont à prendre en compte puisque les rassemblements de plus de 100 personnes ne sont pas possibles et le port du reste obligatoire dans tous les transports. Grâce au journal La Dépêche, nous pouvons en apprendre un peu plus sur le profil de ces trois membres d’une même famille qui ont été testés positifs à la Covid-19. Il s’agit d’un père, d’une mère et de leur fille.

La situation est tout de même préoccupante et elle motive ce confinement express puisque la femme évolue dans une entreprise qui peut fournir des vols internationaux. De ce fait, le foyer pourrait avoir une ampleur conséquente avec d’autres pays. Pour l’instant, il semble encore précoce d’envisager une source d’infection majeure, la Nouvelle-Zélande souhaite tout de même agir rapidement avant que la situation ne prenne de l’ampleur. N’oublions pas que le pays a fermé ses frontières depuis de longs mois, car il est impossible de se rendre en Nouvelle-Zélande depuis mars 2020. A cette époque, la planète était plongée dans un quotidien assez perturbant.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.