Cyber ​​Group tire parti de son réseau mondial pour développer de nouveaux projets'Alex Player','Digital Girl'


Cyber ​​Group Studios, l’un des principaux producteurs et distributeurs d’animation en France, développe les séries « Alex Player » et « Digital Girl » avec ses nouveaux partenaires au Royaume-Uni, en Italie et à Singapour. Les succès récents de la société, dirigée par le PDG Pierre Sissmann et le COO Dominique Bourse, incluent la saison 3 de « Gigantosaurus » et « Droners ». Plus tôt ce mois-ci, Cyber ​​Group Studios a emménagé dans un nouveau siège social à Paris, complété par son studio d’animation en temps réel Roubaix, Haut de France.

Il a un bureau à Burbank, Californie, États-Unis, dirigé par Karen K. Miller. Début 2022, le studio a acquis une participation majoritaire dans Graphilm Entertainment, basée à Rome, dirigée par le PDG et directeur créatif Maurizio Forestieri, et la productrice exécutive Anna Lucia Pisanelli, et Scrawl Animation, basée à Singapour, dirigée par le réalisateur Choon Meng Seng et Chi Kong Wong.

Cyber ​​Group tire parti de son réseau mondial pour développer de nouveaux projets'Alex Player','Digital Girl'

, le chef des opérations. « Travailler à l’international est dans notre ADN depuis la création de notre studio en 2005 », explique Raphaelle Mathieu, vice-présidente exécutive. « Au cours des deux dernières années, en raison de la pandémie et d’autres facteurs, le monde s’est régionalisé.

Pour pénétrer un territoire, il est plus logique d’avoir une filiale ou un partenaire local. CGS et Scrawl ont précédemment travaillé sur deux séries animées CGI, « Zou » et « Mademoiselle Zazie ». « Notre partenariat avec Scrawl est extrêmement important pour nous car il nous donne un bien meilleur accès au marché asiatique », déclare Mathieu.

« Cela nous donne accès à des talents locaux et nous rend plus efficaces dans la région et plus attrayants pour les téléspectateurs du monde entier. » CGS, Graphilm et Scrawl coproduisent désormais la série e-sport « Alex Player », commandée par France Télévisions en France et RAI en Italie. Création originale de Cyber ​​Group Studios et Bee Prod en France, la série est également coproduite par Webedia en France.

Il s’agit d’un jeune joueur de jeux vidéo de sport de 12 ans qui rêve de remporter le championnat national interscolaire « Terre des Titans ». CGS avait auparavant travaillé avec Graphilm sur « Nefertine on the Nile », produit en partenariat avec RAI. « Alex Player » utilise l’animation en temps réel, propulsée par Unreal Engine, mise à profit par le nouveau studio d’animation en temps réel de Cyber ​​Group à Plaine Images, un parc d’innovation des Hauts-de-France, l’un des principaux hubs d’animation et de réalité virtuelle en France.

« ‘Alex Player’ sera également la première série d’animation à long terme de Singapour produite à l’aide du pipeline en temps réel », explique Mathieu. « Cela permet à Scrawl Animation de servir de nœud important dans le flux de travail mondial en temps réel de Cyber ​​Group Studios. » CGS utilisait auparavant l’animation en temps réel sur « Giganto Club », une série originale inspirée de sa franchise « Gigantosaurus ».

« Notre objectif est de faire de notre studio de Plaine Images la plus grande plate-forme de France pour l’animation temps réel et l’animation 2D et 3D », précise Mathieu. Cyber ​​Group Studios développe également une nouvelle série avec Graphilm, « The McFire Family », pour la chaîne française pour enfants Gulli (qui fait partie du groupe M6), qui sera une coproduction avec l’Italie. En 2022, le studio a signé une joint-venture avec A Productions (« Love Monster »), basée à Bristol, au Royaume-Uni, dont les directeurs généraux sont Katherine McQueen et Mark Taylor, qui produit désormais « Digital Girl », une série animée, créée par Sissmann, commandé par la BBC et prévendu à Super RTL en Allemagne et à Discovery Kids en Amérique latine.

Situé dans une Frisco City écologique du futur, il utilisera la technologie en temps réel. Les précédents travaux en studio d’A Productions incluent « JoJo et Gran Gran » pour CBeebies et « Le monstre à la fin de cette histoire » – le tout premier spécial animé de Sesame Street pour Sesame Workshop. La Chine est un marché clé pour la stratégie de CGS.

CCTV a acquis les trois saisons de « Gigantosaurus » ainsi que « Taffy », une coproduction avec Turner, France Télévisions et maintenant Gulli. L’année dernière, CGS s’est associé à Nippon Animation, Japon, pour coproduire un long métrage basé sur la série japonaise classique « Tico and Friends ». Le long métrage « Nanami et la quête de l’Atlantide » vise à cimenter une collaboration à long terme entre les partenaires, y compris la série classique de Nippon Animation et de nouvelles entreprises.

La gamme de Cyber ​​Group Studios comprend également des projets destinés aux adolescents et aux publics plus âgés, tels que « The Tern », basé sur le style artistique « manfra », qui mélange les styles graphiques français et japonais, qui s’est classé comme la projection la plus fréquentée au 2022 Cartoon Forum . Le studio s’est associé à Square Enix Co. Ltd.

pour une première adaptation de Final Fantasy IX en série d’animation. Le bureau américain s’est associé au service de streaming OTT Peacock pour développer sa première série animée « Press Start !  » CGS a également récemment établi un partenariat avec le studio de divertissement pour enfants Splash Entertainment basé à Los Angeles pour créer et produire des séries animées et des longs métrages originaux. Mathieu se dit ravi des synergies qui se créent au sein du groupe et met en avant un séminaire interne organisé mi-2022 à La Baule, France.

« Nous avons eu la chance de partager des idées, de la stratégie, des aspirations et surtout de l’émotion. C’était la première fois que nous réunissions nos gens de Singapour, Bristol, Rome, Los Angeles, Paris Roubaix. C’était l’un des meilleurs moments de l’année dernière !.