Endométriose : certaines femmes sont atteintes sans qu’elles le sachent, voici les signes à connaître

Afficher Masquer le sommaire

Il y a quelques années, les médecins ne connaissaient pas forcément cette maladie, le diagnostic était donc très difficile à poser puisque les symptômes sont communs à d’autres problématiques. L’endométriose est douloureuse, handicapante, elle transforme le en un véritable cauchemar et il n’existe pas un traitement qui peut vous guérir. Elle est toutefois de plus en plus connue et certains signes peuvent vous aider à poser rapidement un diagnostic.

Les signes souvent liés à l’endométriose

Lorsque vous n’arrivez pas à expliquer ces douleurs assez violentes alors que vous êtes finalement en bonne , il faut exploiter d’autres pistes. Certains médecins ne pensent pas immédiatement à l’endométriose et d’autres ont pu se spécialiser dans ces problèmes de santé qui sont en réalité répandus. Certaines femmes sont atteintes et elles ne le savent pas, elles n’arrivent donc pas à mettre des mots sur des maux, ce qui est encore plus dommageable pour le moral.

  • Certaines douleurs peuvent apparaître pendant les règles, elles disparaissent, mais elles apparaissent à nouveau en dehors des menstruations.
  • Il suffit de découvrir les témoignages pour comprendre que les femmes atteintes d’endométriose ont parfois mal près de 3 semaines sur 4.
  • Vous pouvez aussi avoir de vives douleurs pendant vos règles, les saignements sont réguliers même en dehors des mensurations.
  • Dans certains cas de figure, les cycles ne sont pas réguliers, certains sont longs, d’autres plutôt courts.
  • L’infertilité peut aussi être un signe que vous êtes atteinte d’endométriose.

Les femmes ont souvent des difficultés pour avoir des enfants, d’autres n’arrêtent pas le combat et cet acharnement porte ses fruits. Laetitia Milot a montré notamment que l’espoir pouvait être là même si l’endométriose est une maladie très complexe à gérer. Si vous avez arrêté la pilule ou un autre moyen de contraception depuis plusieurs mois et que vous enchaînez les échecs, un test pour la fertilité peut être intéressant. Attention, par contre, l’infertilité ne veut pas forcément dire que vous êtes atteinte de l’endométriose, mais c’est un signe qu’il faut prendre en compte.

Certains examens montrent également des kystes qui se forment au niveau des ovaires, ils ne sont pas toujours liés à cette maladie, mais parfois c’est le cas.

Les douleurs sont souvent le signe de l’endométriose

Les douleurs pendant les règles sont parfois très importantes, elles sont handicapantes et au cours de ce cycle, vous êtes enfermée chez vous en attendant que cela passe. Si certaines femmes ont des règles douloureuses sans être atteintes d’endométriose, d’autres par contre sont les victimes de ces maladies. Les douleurs peuvent donc être continuelles pendant le cycle, pendant les rapports sexuels, on parle alors de dyspareunie ou lorsque vous allez aux toilettes. Vous aurez par exemple des difficultés pour vider votre vessie et les douleurs urinaires sont assez régulières au même titre que les douleurs pelviennes.

Il faut savoir que le corps de la femme est différent d’une autre personne, il faut donc des examens personnalisés pour savoir si vous êtes oui ou non atteinte d’endométriose. Généralement, le diagnostic est très long à être envisagé puisque les symptômes sont finalement communs à d’autres maladies comme vous avez pu le constater au préalable. Dans tous les cas, lorsque vous avez des doutes ou si des signes ne trompent pas, n’hésitez pas à consulter au plus vite un médecin qui pourra vous examiner.

Il suffit parfois de mettre un mot sur cette douleur pour que le quotidien soit moins problématique même si cela ne résout pas le problème bien sûr.

Accueil / Santé / Endométriose : certaines femmes sont atteintes sans qu’elles le sachent, voici les signes à connaître