Éric Zemmour officialise sa candidature et règle ses comptes !

Après des mois à rester évasif sur le sujet, Éric Zemmour a finalement rendu publique hier sa volonté de se présenter aux prochaines élections présidentielles en France. L’annonce n’a pas suscité un grand émoi puisqu’elle était considérée comme un secret de Polichinelle. Elle permet néanmoins au polémiste de 63 ans de s’exprimer de façon ouverte et d’envisager des perspectives.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Eric Zemmour (@ericzemmour_)

Une annonce de candidature présidentielle marquée de solennité et de mots forts

Pour cette déclaration que tout le monde attendait depuis des mois pour se faire une idée plus concrète du personnage, Éric Zemmour est resté fidèle à ses positions tout en adoptant cette fois-ci une posture d’image à la hauteur d’un prétendant aux Champs-Élysées.

En effet, c’est à travers une diffusée sur sa chaîne YouTube, que certains qualifieraient de mini-documentaire, que l’homme de 63 ans a décidé de se confier à cœur ouvert aux Français.

Sur les images, on a pu ainsi dans un premier temps observer Éric Zemmour en position assise devant une table et vêtu d’un costume noir assorti d’une cravate de la même couleur pour témoigner du ton sérieux qui prévaut en ce genre d’occasions.

Derrière lui, pouvait-on aussi apercevoir une bibliothèque d’ouvrages comme pour rappeler à certains la photo présidentielle officielle du mandat de Nicolas Sarkozy.

Dans un second temps, on pouvait également retenir dans son discours lu sur une symphonie du célèbre compositeur Beethoven, des séquences fortes notamment sa volonté de voir que : « les Français se sentent de nouveau chez eux » et que les prochaines générations : « ne connaissent pas la barbarie ».

D’après sa vision des choses, il est aujourd’hui question de « sauver » la France et non de la « réformer ».

Une occasion choisie pour également lancer des piques à certaines cibles

Compte tenu de sa conception de la gouvernance jugée le plus souvent radicale et extrémiste, il est évident que le désormais candidat Éric Zemmour n’a pas beaucoup d’amis aussi bien dans le monde politique que dans les autres sphères d’interactions socioprofessionnelles.

Conscient lui-même de cette réalité qui semble ne guère l’effrayer, il n’a donc pas hésité à consacrer quelques parties de sa à ses adversaires idéologiques.

En effet, sur le document audiovisuel d’environ dix minutes, certaines séquences de son discours évoquant des catégories de personnes ont été illustrées par des images de personnalités publiques.

On pouvait ainsi voir entre autres l’image du ministre français de la Justice Éric Dupond-Moretti incarnant la classe des politiciens, celle de Philipe Martinez incarnant la classe des syndicalistes et celle de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen incarnant la classe des puissants.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Eric Zemmour (@ericzemmour_)

Quelles seront les retombées de cette annonce de candidature officielle pour Éric Zemmour ?

Pour celui qui se veut défenseur de la France du président de Gaulle, le jeu de cache-cache doit maintenant laisser place à un jeu cartes sur table.

Cela signifie qu’il sera très prochainement attendu sur des aspects comme la recherche des parrainages politiques et de soutiens financiers, la mobilisation d’une équipe de campagne solide ou encore le décryptage de son projet de société.

Tout cela ajouté à l’évitement des scandales néfastes pourrait donc lui permettre de garder une bonne position dans les sondages.

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil / Politique / Éric Zemmour officialise sa candidature et règle ses comptes !