Intramovies choisit les "sœurs" suédoises du producteur de "Clara Sola"


Intramovies, basé à Rome, a acquis les droits de vente des « Sisters » du réalisateur suédois Mika Gustafson, avant la présentation du film en tant que travail en cours au Marché du film nordique de Göteborg, qui se déroulera du 2 au 5 février. Le film est produit par Nima Yousefi pour Hobab, basé à Stockholm, à l’origine du film multi-récompensé « Clara Sola » de Nathalie Álvarez Mesen. Les coproducteurs européens à bord de « Sisters » embarquent Intramovies en Italie, Toolbox Film au Danemark et Tuffi Films en Finlande.

Le responsable des acquisitions et de la production d’Intramovies, Marco Valerio Fusco, a déclaré : « En tant que coproducteurs italiens, nous avons adoré le projet depuis sa création et avons été très enthousiasmés par le potentiel du film, le scénario impressionnant et tous les talents impliqués. « Pour le bien du film, nous n’avons mis aucune préemption sur le titre, laissant la porte ouverte à tout autre commercial éventuel. Puis, lorsque Nima nous a proposé de monter à bord, nous avons immédiatement accepté », a déclaré Fusco, impatient de « faire découvrir au monde Mika Gustafson, un nouveau talent brillant et époustouflant ».

Intramovies choisit les

« Sisters » marque la première incursion de Gustafson dans le cinéma de fiction après le bio-pic de musique documentaire « Silvana » pour lequel elle a partagé un Guldbagge suédois du meilleur documentaire en 2018. Le titre brut de passage à l’âge adulte a été inspiré par la propre expérience de la réalisatrice en grandissant. avec sa sœur dans un foyer sans surveillance, et le lien « plus fort que tout » qui s’est tissé entre elles.

L’histoire, co-écrite avec l’acteur-scénariste Alexander Öhrstrand, tourne autour des frères et sœurs Laura (16 ans), Mira (12 ans) et Steffi (7 ans), qui se débrouillent seuls dans un lotissement populaire suédois de banlieue, alors que leur mère disparaît pour de longues périodes. Lorsque les services sociaux entrent en contact, Laura demande à la jeune femme Hanna de jouer leur maman, pour éviter que les sœurs ne soient placées en famille d’accueil et séparées. Gustafson, qui a étudié le cinéma avec « Triangle of Sadness »‘ Ruben Östlund à l’académie de cinéma Valand de Göteborg, a déclaré que son film était « sur la fugacité du temps et de la vie, sur les souvenirs et la réconciliation.

« Je veux montrer ce que c’est que d’être un être humain dans ces moments où la liberté euphorique côtoie le désespoir total », a-t-elle expliqué. En tête du casting se trouvent les jeunes amateurs Bianca Delbravo, Dilvin Asaad et Safira Mossberg dans le rôle des trois sœurs et la meilleure actrice Ida Engvoll (« Love & Anarchy ») dans le rôle de Hanna. « Réaliser pour moi, c’est créer de la vie dans les moments et faire en sorte qu’il y ait des conditions qui me permettent d’aider les acteurs et de m’entraider, professionnels et débutants », a déclaré Gustafson à propos de son métier.

« Ida Engvoll est une amie et une artiste qui a été extrêmement importante pour ce processus. Moi et mon scénariste Alex, qui est également acteur, avons formé les non-professionnels au jeu d’acteur pendant près d’un an avant le tournage. « Sisters » a été tourné l’été dernier sur place à Stockholm et devrait être livré à la fin du printemps, autour du Festival de Cannes, une rampe de lancement de premier plan où Hobab a présenté en 2021 son titre à la Quinzaine des Réalisateurs « Clara Sola ».

TriArt s’occupera la sortie en salles en Suède, Scanbox au Danemark et Aurora Studios en Finlande. Yousefi a déclaré qu’il attendait avec impatience la présentation des travaux en cours de Göteborg « pour susciter l’intérêt des programmeurs du festival, d’autres distributeurs et des chaînes de télévision ». La liste de films de Hobab comprend le deuxième long métrage d’Álvarez Mesen « Le loup vous déchirera les mains immaculées », actuellement en pré-production, avec le début de la photographie principale prévu pour la mi-2024.

« Notre mission est de créer une plaque tournante pour les créatifs, les professionnels et les personnes derrière l’artisanat artistique du cinéma », a déclaré Yousefi, partenaire de la boutique de production suédoise shingle avec le producteur de longue date Peter Krupenin. Hobab participera également au prochain marché de la coproduction de la Berlinale avec le duo de cinéastes iraniens Maryam Moghaddam et le projet de Behtash Sanaeeha « Buran », qui en est au stade initial de financement. Il sera présenté dans la section Réalisateurs.

La prodco suédoise est partenaire minoritaire du film actuel de Moghaddam et Sanaeeha « Mon gâteau préféré », produit par Caractères Productions en France.