Iris Mittenaere : elle pense ne pas être à son « plein potentiel » sur TF1… La chaine la recadre illico !

Depuis 2018, l’ancienne Miss Univers Iris Mittenaere intervient sur TF1 en tant que présentatrice. Cependant, la compagne de Diego El Glaoui avait précédemment déclaré qu’elle se trouvait sous-exploitée par la chaîne de télévision. Le directeur des programmes lui répond.

La compagne de Diego El Glaoui est frustrée. Voici deux ans qu’elle officie sur TF1 pour la présentation du Loto, mais aussi pour Ninja Warrior. Pour cette dernière émission, elle avait été choisie pour succéder à , mais de toute évidence, cela ne lui suffit pas. en veut plus et n’a pas hésité à faire savoir ses ressentis dans les colonnes du Parisien en août dernier. La jeune femme veut que la chaine lui confie d’autres émissions et ce sujet est toujours d’actualité. Alors que cela crée des polémiques dans la presse, Rémi Faure, le directeur des programmes de flux de TF1 sort du silence et lui répond. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Iris Mittenaere (@irismittenaeremf) le

Le coup de gueule d’Iris Mittenaere

Celle qui fut Miss France, puis Miss Univers a poussé un coup de gueule et a exprimé sa frustration lors d’une interview avec le Parisien, car elle estime que TF1 ne l’exploitait pas à son plein potentiel. La reine de beauté veut se voir confier plusieurs autres responsabilités sur la chaîne. « C’est frustrant ! je suis loyale envers TF1, mais je me sens un peu sous-exploitée », déclarait-elle dans les colonnes du magazine.

Salariée de TF1, la jeune femme a évoqué ses débuts sur la chaine en déclarant qu’elle avait signé un contrat d’exclusivité dans le but de multiplier ses expériences à l’antenne. De ses propos, on comprenait qu’elle avait fait savoir ses ambitions aux promoteurs de la chaine, mais de toute évidence les choses sont en train de mettre trop de temps à arriver selon elle.

Si elle affirme avoir reçu des propositions d’autres chaînes récemment, elle ne les a apparemment pas acceptées. La compagne de Diego El Glaoui se réjouit tout de même d’avoir d’autres activités que son métier de présentatrice sur TF1. Elle affirme également que si ce n’était pas le cas, elle n’aurait qu’une seule semaine de travail sur toute une année.

Rémy Faure met en cause le manque d’expérience de l’ancienne Miss !

C’est le samedi 17 octobre dernier que Rémy Faure, le directeur des programmes de Flux de TF1 a répondu aux déclarations de l’ancienne Miss France. Dans une interview accordée à Plurimédias, il a expliqué ses propos. Le directeur affirme qu’il faut du temps pour apprendre à animer du divertissement et que c’est un travail qui demande d’acquérir beaucoup d’expérience. On comprend dans ses déclarations qu’il est en train de reprocher à l’ancienne Miss Univers de vouloir franchir les étapes trop vite puisqu’elle n’était là que depuis deux ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Iris Mittenaere (@irismittenaeremf) le

Si Rémy Faure reconnaît que la jeune femme s’investit pleinement dans l’émission Ninja Warrior, il affirme également que les choses ont bien changé de nos jours. Ce n’est plus comme dans les années 2000 où il suffisait de s’adapter aux formats pour être un bon . Comme exemple, le directeur des programmes a cité les noms de célèbres présentateurs télé comme Camille Combal, Nikos Aliagas, Jean-Luc Reichmann, Yann Barthès, et Alesssandra Sublet.

Il affirme que ces derniers étaient désignés comme de bons animateurs parce qu’ils ne sont pas substituables, ce qui laisse penser que Iris Mittenaere l’est probablement. Les propos de Rémy Faure sont, on ne peut plus clairs. La compagne de Diego El Glaoui va devoir donc faire ses preuves avant que la première chaîne française lui propose la présentation d’un nouveau programme.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.