Le confinement 3 est décrit comme totalement indispensable, le couvre-feu serait un échec

Emmanuel Macron a révélé que les semaines à venir ne seront pas si faciles, le confinement 3 semble donc indispensable.

Covid
Source : capture Pixabay

Sur le plateau de TPMP, le médecin Patrick Pelloux a dressé un profil chaotique de la situation notamment à Paris et aux alentours. Si, pendant les fêtes de Noël, les admissions étaient inexistantes pour le selon cet urgentiste, elles ont rapidement fait un bond au cours des derniers jours avec près de 20 %. Il a donc estimé qu’il fallait agir au plus vite et il estime que le confinement dans les deux prochaines semaines sera clairement proposé par le gouvernement. Si vous regroupez toutes les informations partagées sur Internet, cela semble malheureusement probable.

Un second semestre avec beaucoup de contraintes

Lors de sa dernière intervention, Emmanuel Macron a partagé quelques mesures pour les étudiants, mais il a également évoqué la situation. Pour le de la République, les prochaines semaines ne seront pas si faciles et il faut se préparer à un second semestre avec à la fois « beaucoup de contraintes » et la présence du virus sera inévitable.

  • Olivier Véran a pris la parole sur et il a malheureusement évoqué le confinement en précisant que des mesures strictes pourraient être prises.
  • Pour le ministre la Santé, les contraintes pourraient bien aller jusqu’au confinement si le contexte le demande et si la crise sanitaire ne s’améliore pas.
  • Toutefois, il estime que le couvre-feu généralisé pourrait éviter ce confinement 3, il faut alors attendre quelques jours encore.

Pour Patrick Pelloux, qui s’est exprimé sur C8 le 21 janvier, le couvre-feu est un échec puisqu’il n’entraîne pas les conséquences attendues. Pour Olivier Véran, il faut tout de même être conscient que le déconfinement permet de sauver des vies et cette mesure sera appliquée en dernier recours. Si vous pensez que ces deux professionnels sont les seuls à tirer la sonnette d’alarme, sachez que la réalité est bien différente, car l’Agence Européenne dédiée aux maladies a estimé qu’il fallait des mesures beaucoup plus strictes pour les prochaines semaines.

Avec le confinement 3, la France pourrait ainsi mettre un coup d’arrêt à la propagation du virus alors que la vaccination est pointée du doigt. Emmanuel Macron a aussi pris la parole concernant ce sujet et il espère que tout le monde sera vacciné d’ici la fin du mois d’août 2021.

Les Français ne pourront pas échapper au confinement 3

Le Centre de prévention et de contrôle des maladies a affirmé que des mesures rigoureuses devront être prises dans les prochaines semaines, mais il est aussi impératif d’accélérer les campagnes de vaccination. Patrick Pelloux a estimé que le temps était compté alors que les variants ne sont pas plus dangereux que la version traditionnelle du coronavirus, mais ils se propagent beaucoup plus vite. Selon le médecin qui intervenait face à , les variants sont connus depuis le mois de mai dernier. Selon le Journal des Femmes, le chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris a pris la parole sur France Info le 21 janvier dernier.

Le docteur Renaud Piarroux a précisé que les Français ne pourront pas échapper au reconfinement, car la situation est inquiétante. Le spécialiste estime qu’il doit être mis en place immédiatement, il doit être efficace et plus court. Dans tous les cas, Olivier Véran a affirmé sur le plateau du JT de TF1 que la fermeture des écoles n’était pas envisagée, car il faut impérativement que les enfants puissent étudier. De plus, Patrick Pelloux a précisé qu’il n’y avait pas eu de foyers dans ces établissements, il est donc inutile de les fermer.

Pour l’instant, aucune date n’est officiellement partagée, mais le confinement 3 pourrait avoir lieu dès le 1er février prochain pour 4 semaines.


Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.