Le masque BioSerenity est un tueur de virus, son efficacité serait redoutable ! Découvrez où vous en procurer !

Aujourd’hui, il est impossible de se rendre dans un commerce sans le fameux masque, mais l’efficacité ne serait pas la même.

Masque
Source : capture Twitter @SereniteProtect

Une entreprise française semble avoir développé un incroyable puisqu’il est considéré comme un tueur de virus. BioSerenity a donc développé pendant plusieurs mois ce produit qui pourrait être prochainement mis en vente pour le plus grand bonheur des citoyens. Aujourd’hui, certains masques utilisés ne sont pas efficaces, le gouvernement a par exemple interdit les versions « maison » en tissu à l’école puisqu’elles ne sont pas assez protectrices. Si l’année dernière, pratiquement à la même période, nous apprenions que les masques étaient inutiles contre le , nous découvrons aujourd’hui un produit révolutionnaire.

A la découverte du masque de BioSereniy qui serait redoutable

Ce n’est pas une fausse information ou encore un remède de grand-mère qui se dévoile pour lutter contre le coronavirus. Ce masque est officiel et il faut savoir que la société française Bioserenity est tout à fait sérieuse. Elle est d’ailleurs à l’origine de la fabrication des masques pour Santé Publique France. Sur les réseaux sociaux, et notamment son compte , elle a dévoilé cette fameuse protection qui pourrait changer finalement notre vie.

  • Avec la vidéo présentée, vous pouvez découvrir la composition du masque Cidaltex qui présente plusieurs couches.
  • Vous avez toutefois une couche très spécifique puisqu’elle est décrite comme étant une tueuse du virus.
  • En effet, vous avez pu le comprendre, cet accessoire est une protection efficace, mais il est aussi un décontaminant et il fait office de filtration.

Le fonctionnement est simple puisque le masque vous empêche d’être contaminé par la Covid-19 ou un autre virus, mais il aura aussi tendance à le supprimer. De ce fait, dès que les particules sont interceptées, elles sont tuées. En ce qui concerne la certification, elle devrait être opérationnelle le 22 février prochain et ce masque est déjà équipé de la mention CE notamment pour la version FFP comme nous pouvons l’apprendre dans le journal Sud ouest.

Vous aurez donc deux produits, une version FFP qui est disponible à la commande et le modèle chirurgical qui sera opérationnel le 22 février prochain. Par contre, quelques précautions sont à prendre pour que le masque puisse clairement vous protéger. Vous devez le changer toutes les quatre heures et il est bien sûr à usage unique.

Un masque tueur de virus avec quatre couches très efficaces

Lors d’une conférence de presse, une présentation détaillée du masque a été réalisée, vous avez ainsi pu découvrir qu’il était composé de quatre couches avec une couche filtrante. Cette dernière est très spéciale puisqu’elle est bactéricide et virucide. Bien sûr, des études ont été réalisées pour connaître le taux de protection ainsi que l’efficacité et le taux est de 99.9 %. Ce dernier est obtenu dès 5 minutes et deux heures après l’utilisation, il est toujours supérieur à 99 %. C’est donc une très bonne nouvelle pour toutes les personnes que ce soit le secteur hospitalier ou les particuliers.

Il sera possible d’acheter 44 centimes la version chirurgicale qui protégera ainsi les professionnels de la santé qui sont les plus exposés notamment dans les hôpitaux et les cabinets médicaux. Pour le masque FFP, le prix est un peu plus élevé puisqu’il faut prévoir 1.49 euro. Vous aurez l’occasion d’acheter ce produit, mais la société française souhaite donner la priorité au monde médical puisqu’il est le plus exposé. En ce qui concerne la fabrication, elle est réalisée dans une usine de Troyes et ces masques portent bien sûr la mention made in France.

Plusieurs articles ont été partagés concernant cette innovation qui pourrait changer la donne concernant la lutte contre le coronavirus.


Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.