Le ministre délégué aux transports a annoncé une prime pour l’achat de véhicules électriques d’occasion !

Afficher Masquer le sommaire

Le ministre délégué aux transports vient de donner une interview au quotidien « Le Parisien » . Lors de cette discussion avec le , le ministre a mis l’accent sur la volonté du d’encourager le développement du parc des véhicules électriques. Mais ce n’est pas tout. Il a également indiqué que l’achat en seconde main de véhicules électriques allait être financièrement soutenu. En effet, le gouvernement va mettre en place une prime à l’achat des véhicules électriques d’occasion. Mais ce ne sont pas les seules annonces du ministre.

Les freins au développement des véhicules électriques

En effet, il ne sert pas à grand-chose d’encourager la transition en direction des véhicules électriques s’il n’y a pas de bornes de recharges. Il appert que ces dernières sont lentes. De plus, elles sont très inégalement réparties sur le territoire. Or, le principal handicap du véhicule est bien son autonomie, mais aussi la possibilité de recharger l’automobile une fois la charge initiale épuisée. Mais ce n’est pas le seul inconvénient de ce véhicule réputé propre. En effet, le prix est également un élément qui pose problème. Le moindre véhicule électrique avec une autonomie raisonnable tourne aux alentours de 40 000 euros, pour les moins chers. Bien sûr, Elon Musk, le boss de Tesla vient d’annoncer des véhicules moins chers. En effet, la future usine Tesla de Berlin devrait développer un véhicule électrique accessible à partir de 20 000 euros. C’est à relativement court terme, deux ou trois ans.

https://www.instagram.com/p/CDv9Yc5IC1B/

L’aide à l’achat prévue par le gouvernement français

En fait, le ministère avait créé un bonus de 6000 euros sur les véhicules neufs. Ensuite, il l’a porté à 7000 euros. Aujourd’hui on nous annonce que le bonus sur le neuf va diminuer de 1000 euros. Par contre, l’acquisition d’une électrique d’occasion va elle bénéficier d’une prime de 1000 euros. Cette dernière va être accordée sur tout le territoire sans conditions de ressources. Cela peut sembler d’autant plus logique que le véhicule électrique, même de seconde main, reste cher. Par contre, un sur-bonus de 1000 euros sera mis en place sur les parties du territoire où les véhicules électriques coutent plus cher. Sont essentiellement visés les territoires non métropolitains. Selon le ministre, le marché de l’automobile s’est écroulé au premier semestre 2020. Il est vrai que le confinement n’y est pas étranger. Il importe aujourd’hui de savoir si ce sont des achats différés ou annulés.

https://www.instagram.com/p/CEbZIyiolHu/

Une  augmentation significative des bornes de chargement

En fait, la d’encouragement d’achat de véhicules électriques ne peut que s’accompagner du développement du réseau de distribution de recharges électriques. Et c’est là que le bât blesse. En effet, même si les autorités annoncent le développement de ces appareils, il faut savoir que selon les indications du ministre, ces bornes mettront 20 minutes environ pour charger le véhicule à hauteur de 80%. Ceci signifie qu’il faudra une demi-heure pour recharger son véhicule. La durée des trajets va forcément en être affectése. De plus, pas de possibilité d’avoir une recharge à bord. La « jerricane » d’électricité n’existe pas encore.

https://www.instagram.com/p/CCD4dHyImBp/

Un plan de 100 millions d’euros destiné à développer les bornes de chargement

Il est vrai que les bornes sont trop peu nombreuses. Selon le ministre, près de 100 000 points de chargement seront mis en place à l’horizon fin 2021. Ceci devrait permettre de sortir les véhicules électriques des villes. En effet, il ne faut pas se voiler la face. Le véhicule tout électrique est avant tout citadin. Pour lui permettre de totalement remplacer les voitures et engins à moteur thermique, il va falloir que l’autonomie des deux types de moteurs soit semblable. Mais il faut aussi que le temps de charge soit proche du laps de temps mis pour remplir un réservoir d’un produit dérivé du pétrole.

Accueil / People / Le ministre délégué aux transports a annoncé une prime pour l’achat de véhicules électriques d’occasion !