Netflix et TV2 Norway concluent un accord sur la série "Gangs of Oslo"


Netflix a acquis les droits mondiaux en dehors de la Norvège sur la série policière norvégienne percutante « Gangs of Oslo » (« Blodsbrødre »), produite par Monday Scripted pour le plus grand diffuseur commercial norvégien TV2, Variety a appris exclusivement. La série en six parties est créée et réalisée par Ole Endresen, co-scénariste des premières séries originales de Netflix « Lilyhammer » et « Young Wallander ». Le PDG de Monday Productions, Lasse Hallberg, qui a été producteur exécutif avec Steven van Zandt sur « Lilyhammer », occupe un rôle similaire sur « Gangs of Oslo », produit par Cecilie Tiderman.

Sajid Malik est coproducteur. Alice Sommer, responsable des séries télévisées de TV2 Norvège, a déclaré qu’après la première de l’émission sur le service VOD du diffuseur, TV2 Play, le 19 janvier, et une période de retenue exclusive de six mois pour le territoire nordique, « Gangs of Oslo » sera également disponible. aux clients de Netflix en Norvège.

Netflix et TV2 Norway concluent un accord sur la série

Le streamer américain devrait diffuser l’émission dans le reste du monde dans les mois à venir. La nouvelle a été confirmée par Netflix. « Gangs of Oslo » est la troisième série financée par TV2 Norway, propriété d’Egmont, en association avec Netflix après « Girl from Oslo » (2021) et « Borderliner » (2017).

La nouvelle série attendue d’Endresen est présentée comme « ‘Snabba Cash’ rencontre ‘City of God’, avec une touche de ‘The Wire' ». Le public suivra le flic Moaz, qui est transféré de l’ouest d’Oslo dans une banlieue à l’est de la ville où il a grandi. Il se rend vite compte que le chef du gang criminel Enemiez, qu’il traque, est son ancien ami d’enfance Rami.

Alors que Rami se bat pour garder le contrôle de sa part de la pègre d’Oslo, il force Moaz à devenir l’initié du gang au sein de la police. Ce dernier est de plus en plus empêtré dans la toile du gang et tiraillé entre fidélité aux forces de l’ordre et à son ami à qui il est éternellement redevable depuis l’enfance. « Mon ambition avec l’émission était de raconter une histoire de crime de banlieue allant au-delà de l’image stéréotypée de gangs se tirant dessus », a déclaré Endresen qui a passé plusieurs années à rechercher le sujet avec l’équipe créative de lundi, via des livres, des articles et des entretiens avec des personnes.

connecté à la pègre d’Oslo. « Je voulais montrer que même les membres de gangs rêvent d’une vie traditionnelle en toute sécurité avec des familles et d’une maison avec un jardin à l’arrière ». Ole Endresen et Sajid Malik Crédit : Espen Solli / TV2 Norvège L’un des principaux sujets de la série est le recrutement de jeunes par les gangs, et en plaçant l’histoire dans le contexte d’une élection, le créateur a déclaré qu’il « voulait faire la lumière sur la façon dont les politiciens sont échoue totalement sur cette question.

« J’espère que les parents prendront bien soin de leurs proches après avoir regardé l’émission », a-t-il ajouté. Inspiré par le célèbre film policier français « La Haine » (1995), Endresen a opté pour le casting de rue pour capturer la sensation authentique du milieu représenté. En tête du casting composé à 80% d’amateurs – dont quelques artistes hip-hop – se trouvent Mohamed Youssef, un plombier dans la vraie vie qui joue Rami, tandis qu’Emir Zamwa – un étudiant en informatique – fait ses débuts à l’écran en tant que Moaz.

Dans d’autres rôles figurent Per Kjerstad (« State of Happiness », « Afterglow »), Janne Heltberg (« Headhunters », « Witch Hunt »), Ishak Kaya et Ingvild Lakou (« Raised by Wolves »). Pour Sommer, « Gangs of Oslo » est « un thriller policier captivant et sans compromis se déroulant dans la pègre, décrivant la relation entre deux amis qui sont allés dans des directions totalement opposées dans la vie ». « Le réalisateur acclamé Ole Endresen a un œil vif et tendre pour la douceur amère déchiquetée de cette amitié à double tranchant, et il a travaillé avec un grand dévouement pour nourrir de nouveaux talents à l’écran pour cette série dramatique policière percutante mais vulnérable », a-t-elle souligné.

. Endresen, directeur de la création chez Monday Productions Norway, est également crédité en tant que showrunner sur le drame policier / judiciaire de Viaplay « Aber Bergen » et a dirigé trois épisodes du drame policier de Sky « Bulletproof », produit par Vertigo Films. Il est remplacé par l’agence artistique londonienne Curtis Brown.