Princes et princesses de l’amour : revirement pour Zoubir, la préfecture de police s’exprime enfin !

Vous avez peut-être pu croiser cette histoire concernant Zoubir des Princes et des princesses de l’amour.

Zoubir
Source : capture C8

Si vous ne connaissez pas cette information, un petit récapitulatif peut s’imposer. Le jeune homme a participé à une émission de sans, forcément, avertir sa hiérarchie puisqu’il travaille dans la police. Rapidement, l’information aurait fait le tour des médias et Zoubir a été invité sur le plateau de TPMP pour s’exprimer. Il explique que les comportements dans la police ne correspondent pas à ses principes, il aurait alors décidé de se focaliser sur d’autres secteurs.

Quelle est la réaction de la préfecture de police ?

Zoubir va même un peu plus loin en précisant que des collègues auraient eu des propos qu’il est possible de pointer du doigt concernant des déclarations homophobes notamment. Parmi ces dernières, il y aurait également du racisme, ce qui l’aurait ainsi poussé à prendre un congé sans solde en 2020 pour se focaliser sur le mannequinat ou la télé-réalité. À cause du coronavirus, il a été contraint de reprendre une activité et il est retourné dans la police.

  • Sur les réseaux sociaux et notamment Twitter, la préfecture de police a pu s’exprimer sur cette histoire.
  • Nous apprenons alors que des enquêtes administratives sont en cours contre ce jeune homme.
  • En effet, il a déploré sur le plateau de TPMP que le comportement des collègues n’était pas celui escompté.
  • La préfecture estime que pour son autorité d’emploi, l’attitude est vraiment choquante.

Il faudra donc patienter pour savoir si Zoubir est sanctionné par la hiérarchie, car il aurait notamment commis une faute grave en participant à cette télé-réalité sans forcément, avertir ses supérieurs. De plus, des vidéos publiées sur TikTok n’ont pas été au goût de la police puisqu’il utilise finalement l’uniforme pour divers comportements qui ont d’ailleurs choqué certains chroniqueurs de Cyril Hanouna. Un ancien collaborateur du RAID était présent sur le plateau et il a clairement fait part de son mécontentement par rapport aux réactions de Zoubir et vis à vis de ses propos.

Par conséquent, la situation semble être grave puisque les accusations du jeune homme sont importantes alors que le contexte est déjà tendu avec le monde de la police depuis quelques semaines. Il devra sans doute montrer des preuves ou affirmer ses propos, mais il sera sans doute amené à s’expliquer sur son comportement.

Zoubir et l’application Tik Tok

Le jeune homme a pu affirmer sur le plateau que les vidéos étaient drôles et il ne fallait pas prendre tout au pied de la lettre. Il utilise donc l’application pour se dévoiler avec l’uniforme notamment et il précise qu’il est possible avec les contrôles contre le coronavirus d’avoir des numéros et des snaps. Il peut aussi profiter du confinement pour dormir chez les soeurs et il est même en mesure de sortir sans les attestations. Bien sûr, cela ne passe pas alors que la crise sanitaire est conséquente en France et que le monde de la police est déjà pointé du doigt.

En ce qui concerne l’avenir de Zoubir, il semble compromis au sein de la police, mais, s’il souhaite démissionner, il doit payer 12 000 euros selon ses dires. Il aimerait par contre s’orienter dans le monde de l’audiovisuel notamment pour être animateur ou chroniqueur. Cyril Hanouna lors de son passage à C8 lui a proposé de le rencontrer afin de faire le point sur ses envies et son avenir. Il faudra également attendre pour connaître la suite de ces enquêtes administratives. Il risque sans doute un blâme.

En ce qui concerne les internautes, ils ont été nombreux à commenter son intervention, si certains le comprennent, d’autres n’hésitent pas à le fustiger.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.