Régis Fassier : Le célèbre marionnettiste de Casimir s’en est allé… Ses fans pleurent sa mort !

Terrible nouvelle pour les fans de Casimir…, Régis Fassier son interprète est mort. De nombreux hommages ont été rendus au célèbre interprète sur les réseaux sociaux.

On se demande bien si cette terrible signifie également la fin de Casimir.

Le 18 novembre dernier, la page officielle Facebook de Casimir annonçait une triste nouvelle à ses abonnés. « L’île aux enfants a dit au revoir aujourd’hui à son plus grand enfant » : tel est l’hommage rendu par la grande peluche à son interprète phare. Jusqu’à ce jour, les causes du du marionnettiste de 56 ans restent inconnues. Cette nouvelle a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans les rangs de ses fans…

Un grand enfant dans l’âme

Régis Fassier dans une donnée à Brut en 2019 avait raconté que déjà à 10 ans, quand il a vu Casimir à la télé il s’est dit qu’il deviendrait comme lui. Il voulait être Casimir et est devenu marionnettiste au lieu de pompier. C’était un grand fan de Guignol, Jim Henson, André Tahon et des émissions de Izard. C’est cela qui l’a poussé très tôt à arpenter le plateau de l’île aux enfants.

Il décide alors d’écrire à Yves Brunier le créateur de Casimir et qui était également son interprète officiel. Lorsque ce dernier prend sa retraite, Fassier put enfin réaliser son rêve et devint la doublure officielle de Casimir ainsi que celle d’Hippolyte. Son talent est si grand que déjà à 15 ans il créa Albéric, le gros chien bleu de Dorothée qui accompagnait l’animatrice à ses débuts dans l’émission Récré A2.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mademoiselle Tof (@mademoiselletof)

Son amour pour les personnages fabriqués par Yves Brunier était connu de tous. Il a eu à travailler un peu dans Pif et Hercule, pendant des années dans le tigre Esso et également dans le lion du crédit lyonnais. On ne peut parler de ses œuvres sans évoquer Footix, la fameuse mascotte de la coupe du monde 1998 organisée par la France. « C’est un métier et tout le monde n’est pas mascotte. C’est chaud, il faut bouger différemment, chaque personnage a une gestuelle », rappelait-il à Brut.

C’est une grande perte pour tous les enfants dont il a eu à bercer la tendre enfance et tous ceux qui ne pourront avoir cette chance. Les commentaires et les hommages se succèdent sur la page Facebook de Casimir, preuves que le marionnettiste a eu une grande place dans le cœur de beaucoup de personnes.

Qui se cache derrière Casimir, la marionnette ?

Comme nous le savons, Casimir est un gentil monstre, tout orange, qui tente d’expliquer sa recette fétiche du gloubi-boulga. Sa célébrité à partir de 1974 est surtout due à son apparition dans l’île aux enfants, sur l’ORTF, où il est resté jusqu’en 1982. Toutefois, sa gentillesse a assez marqué les Français pour que sa réputation reste intacte. La preuve est qu’il a été mis à l’honneur par TMC parmi les héros qui ont marqué l’enfance de bien de personnes.

C’est Yves Burnier, marionnettiste et comédien, qui a fait connaître Casimir au petit écran. Aujourd’hui septuagénaire, il a été à l’intérieur du costume pendant de longues années et l’a rendu très célèbre. C’était à la demande de Christophe Izard, concepteur de l’île aux enfants, que Burnier donna vie à Casimir, mais aussi à Footix, et le lapin Groquik.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Cécile NANTILLET (@nantilletcecile)

Même si aujourd’hui Casimir n’est plus autant présent à la télé, il n’en est pas moins qu’il est resté dans le cœur de ses fans en plus d’être assez sollicité au . Le pantin est censé reprendre vie dans les salles et ceci grâce à un savoureux mélange d’images numériques et de prises de vue réelles, tout comme l’a été l’ours Paddington.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.