Rokhaya Diallo : accusée par un écrivain d’être responsable des attentats, elle est défendue par Cyril Hanouna et ses chroniqueurs dans TPMP !

Le jeudi 22 octobre dernier, Rokhaya Diallo était l’invitée de Cyril Hanouna sur les plateaux de Touche pas à Mon poste. Elle était présente pour parler des accusations portées par l’écrivain Pascal Bruckner sur sa personne et a pu bénéficier du soutien des chroniqueurs de la chaine C8.

Rokhaya Diallo
Source : programme-tv.net

Précédemment, l’écrivain Pascal Bruckner accusait Rokhaya Diallo d’avoir poussé à la haine contre Charlie Hebdo. Ce fut une séquence qui a agité la toile et créé des polémiques de part et d’autre. Pour justifier ses accusations, l’auteur a fait référence à une tribune contre le soutien à Charlie Hebdo. Cette tribune date de 2011 et avait connu l’apposition de la signature de 20 personnes parmi lesquelles se trouvait Rokhaya Diallo. Si l’affaire a fait beaucoup de vagues, Cyril Hanouna n’a pas hésité à revenir dessus pendant l’épisode de TPMP du jeudi 22 octobre. Lisez la suite cet article pour en savoir plus.

La chroniqueuse n’en revient toujours pas !

La jeune femme avait été invitée à réagir à la salve d’accusations qui entachaient sa réputation. Ses premiers propos ont exprimé son étonnement face à ce qui était dit sur elle. Il faut dire que ces accusations étaient assez graves puisqu’elles la pointaient directement du doigt pour incitation à la haine contre Charlie Hebdo.

« Je me demandais si j’avais bien entendu les accusations qui avaient été portées en ma direction. C’est bouleversant », avait-elle déclaré devant Cyril Hanouna et les autres chroniqueurs de Touche pas à Mon Poste. La jeune femme dénonce particulièrement le manque de considération de sa personne et de sa famille par celui qui l’accusait de répandre la haine. Elle a également mis au clair les choses en ajoutant qu’elle n’avait jamais incité à la violence dans aucun de ses textes.

Les autres chroniqueurs viennent à la rescousse

Si Rokhaya était choquée par cette situation, les autres chroniqueurs de l’émission sont également venus lui prêter main-forte. Pour Gilles Verdez, la CSA devrait réagir face à cet état de choses. Le chroniqueur dénonce la violence des propos de Pascal Bruckner en soulignant le fait qu’il s’agit d’un discours diffamatoire qui accuse nominalement Rokhaya.

Gilles Verdez affirme d’ailleurs que tout le monde avait la liberté d’opinion sur les plateaux télé, même s’il s’agissait des sujets à comme celui de Charlie Hebdo. « Moi, si j’étais Rokhaya, honnêtement, j’attaquerais », avait-il affirmé sans sourciller. Les accusations isolaient seulement quelques propos de la jeune femme afin de lui donner une signification différente de celle qu’elles avaient à l’origine. Cependant, il ne fut pas le seul à soutenir la chroniqueuse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rokhaya Diallo (@rokhayadiallo) le

s’est également prononcé sur le sujet en mettant en évidence la mauvaise attitude des gens. Pour le père de deux enfants, les choses sont mélangées et on a l’impression d’assister à une chasse aux sorciers. Il est même revenu sur le sujet plus tard dans l’émission Balance Ton Post.

Qui est Rokhaya Diallo ?

Née le 10 avril 1978 à , Rokhaya Diallo est une essayiste et journaliste française. Après avoir obtenu sa maitrise en droit en international et Européen en 2003, elle s’oriente vers l’université Panthéon-Sorbonne où elle a obtenu un master en marketing et distribution en 2007. Elle a fait ses expériences dans le doublage de film d’animation et a participé à la fondation de la Japan Expo.

C’est une femme très impliquée dans la lutte contre le racisme et pour le respect des droits des femmes. Après une carrière loin des caméras, elle se retrouve ensuite dans l’équipe des chroniqueurs de Cyril Hanouna de Touche Pas à Mon Poste depuis la rentrée 2017.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.