Vacances de février : si le début des congés a été calme, les stations de ski pourraient être prises d’assaut

La zone A a pu partir en vacances au début du mois de février et l’affluence était assez faible, mais la situation pourrait prendre de l’ampleur.

Ski
Source : capture Pixabay

Les vacances de février pourraient être finalement plus conséquentes puisque l’affluence pourrait être beaucoup plus importante avec la zone C. En effet, les enfants seront en vacances le 13 février alors que la zone B devrait attendre la semaine prochaine. Si toutefois, des modifications sont envisagées notamment pour la Moselle, les dates pourraient ne pas être celles escomptées. De ce fait, deux zones seraient en mesure de partir en congé dès le 13 février. Dans tous les cas, les stations de ski pourraient être prises d’assaut dès ce week-end, cela pourrait annoncer du monde sur les routes.

Des vacances scolaires et de l’affluence dès mi-février

La zone C pourrait se déplacer massivement vers les montagnes malgré la fermeture des restaurants et des remontées mécaniques ainsi que le couvre-feu de 18 heures. En effet, comme vous pouvez le découvrir sur le site des Echos, vous avez une attente particulière pour ce week-end. De ce fait, le avait précisé que le début des congés avait été particulièrement calme, mais une accélération pourrait être attendue.

  • Il faut savoir que les activités sont finalement nombreuses même si vous n’avez pas les remontées mécaniques.
  • Vous pouvez envisager les raquettes, la luge, les chiens de traîneaux, les ballades avec les chevaux ou encore les randonnées classiques.
  • Après de nombreuses restrictions depuis près d’un an, les Français auraient l’envie de se ressourcer en pleine nature.

Cela pourrait redonner un peu de bonheur à tous les professionnels du tourisme, car la zone C rencontrera notamment la zone A qui entamera sa seconde semaine de vacances. Si certains n’ont pas pu partir pendant les congés de Noël, d’autres pourraient se focaliser sur le mois de février. De plus, l’enneigement est vraiment très sympathique notamment dans les Alpes, les Pyrénées, et même les Vosges.

Le monde pourrait alors être au rendez-vous au cours de la semaine prochaine si les prévisions se concrétisent. De plus, les Français auraient massivement réservé leur location saisonnière à la dernière minute. Cela ne sera toutefois pas le cas pour Nice puisque le a interdit de telles locations jusqu’à la fin du mois de février toujours dans cette optique de limiter la propagation du virus.

Un début de vacances freiné par l’incertitude

Lorsque les vacances de février ont commencé, les Français jonglaient notamment avec l’incertitude par rapport au confinement. De nombreuses rumeurs ont également redistribué les cartes, car les citoyens étaient nombreux à penser que le confinement serait au rendez-vous alors que à la fin janvier a annoncé des mesures plus simples comme la fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés ou encore les frontières pour les pays en dehors de l’Europe. De ce fait, après plusieurs jours d’attente et quelques conférences de presse, les Français ont compris que le reconfinement ne serait pas obligatoire.

Olivier Véran a même révélé que la France pourrait ne jamais être reconfinée, car, pour l’instant, la situation ne le demande pas. De plus, pendant sa dernière intervention, celle du 11 février, il a précisé que les dernières mesures avaient permis de gagner du temps. Le ministre de la qui est actuellement en déplacement dans le département de la Moselle à cause de la prolifération des variants a révélé que la France aura peut-être gagné assez de temps pour ne pas être reconfinée alors que d’autres pays sont fermés. Dans tous les cas, les réservations semblent prendre de l’ampleur au vu des informations glanées sur le Web.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.